Qui l’organise ?

Une partie du comité de pilotage ainsi que l’équipe de travail

De gauche à droite : Pierrette Gagné de l’Institut pour le progrès socio-économique; Denise Julien de Signature Bois Laurentides; Jean-Philippe Meloche de l’Institut pour le progrès socio-économique; Caroline Collin, agente de projet et de communication; Annie Robidoux de la Caisse Desjardins de Mont-Laurier, Johanne Deschamps, députée de Laurentides-Labelle; Claude Tremblay, animateur; Déborah Bélanger représentante politique de la MRC d’Antoine-Labelle; Lucie Demers du CSSS d’Antoine-Labelle; Emily Séguin du Carrefour jeunesse-emploi d’Antoine-Labelle; Stéphane Lapointe du CLD d’Antoine-Labelle; Linda Tennier de l’Imprimerie L’Artographe; Frédéric Houle du CLD d’Antoine-Labelle; Katrine Pilon attachée politique du député de Labelle; Stéphanie Giroux de la CDC des Hautes-Laurentides; Benoît Cochet de la SADC d’Antoine-Labelle.

Rôle du comité de pilotage

Derrière la démarche Voyons loin, agissons ensemble pour un développement durable, nous retrouvons une vingtaine de personnes réunies au sein d’un comité de pilotage. Ce dernier a pour rôle principal d’encadrer la démarche, de s’assurer qu’elle soit bien menée et qu’elle arrive à terme. Porté par les valeurs de la transparence, du respect, de l’intégrité et de la solidarité, les membres du comité de pilotage se réunissent depuis le mois de janvier 2010 à raison d’environ une fois par mois.

Au cours des premières rencontres, ils ont notamment réfléchi sur la composition du comité, c’est-à-dire en identifiant les secteurs absents et en invitant des représentants de ces secteurs à se joindre à eux. C’est ainsi qu’on en arrive aujourd’hui avec un comité représentatif de la communauté d’Antoine-Labelle.

Ils ont également rédigé l’appel d’offre et sélectionné la firme qui réaliserait les différentes étapes Voyons loin (l’Institut pour le progrès socio-économique), de même qu’ils ont participé à l’embauche d’une agente de projet et de communication dédiée à la démarche. Malgré cette équipe de travail en place, le comité de pilotage joue encore et continuera de jouer un rôle toujours aussi important. En effet, il commente, bonifie et valide l’ensemble des activités et produits de la démarche afin de s’assurer que cela correspond au but initial et à la réalité d’Antoine-Labelle. De plus, chacun des membres étant reconnu dans son secteur jouit d’un réseau de contact étendu qu’il peut mettre à profit pour mobiliser des acteurs clés, voire une partie de la population, et pour transmettre de l’information liée à la démarche.

Bref, le comité de pilotage est un élément essentiel de la réussite de la démarche Voyons loin.